échange liens gratuit
Accueil / Actu jardinage / Plantation printanière dans la rocaille en 2014
Plantation printanière dans la rocaille en 2014

Plantation printanière dans la rocaille en 2014

C’est souvent au printemps, avec le retour des belles journées, que vient l’envie de garnir ou d’aménager un nouveau coin du jardin. La terre se réchauffe peu à peu et se remet de l’engourdissement de l’hiver : les racines qu’on lui confie s’ancrent plus vite, car elles ont besoin d’alimenter les plantes qui ne demandent qu’à pousser.

Depuis quelques années, on trouve un plus grand choix de végétaux au printemps qu’en automne. Les plantes sont vendues en pot plastique, munies d’une étiquette donnant leur nom scientifique. Si votre terre est lourde, si vous n’avez pas eu le temps de vous occuper de votre jardin, le printemps vous attend pour fleurir l’été et effectuer les plantations pour les années suivantes.

Un talus vous pose un problème ; vous ne savez comment garnir une descente de garage ; votre terrain est accidenté, pierreux … Optez pour une rocaille en vous faisant livrer quelques beaux blocs de pierre ( si possible régionale) et en respectant le sens du matériau. En effet, si la pierre montre un sens (strates, clivages, marque de terre ancienne ou d’érosion), il faudra le produire dans la rocaille pour plus de véracité. L’impression de naturel étant essentielle, imaginez les principes les plus élémentaires de physique, et vous saurez que les pierres les plus petites se trouvent en bas de la pente, que les gros blocs seront espacés suffisamment pour permettre de garnir les interstices sans difficulté.

après la mise en place des pierres, vous procéderez au choix des espèces, en tenant compte de la nature de la terre et de l’ensoleillement. Une plantation assez dense au départ évite l’envahissement par les mauvaise herbes, toujours difficiles à arracher dans la rocaille. Par contre, une plantation serrée vous forcera un jour ou l’autre à dédoubler un certain nombre de pieds, les sujets les plus rustiques arrivant à étouffer les plus fragiles.

Mieux vaut planter plusieurs sujets d’une même espèce pour composer des tâches de couleur bien franches. Faites un croquis d’ensemble en associant les coloris et les époques de floraison. Une rocaille est facile à garnir au printemps, déjà moins colorée en été et souvent très mal plantée pour l’automne et l’hiver. Pensez aux lignes et hauteurs : quelques traits verticaux (arbustes, confères nains …) sont nécessaires pour rompre l’uniformité de l’horizontale. Les arbustes exigent des poches de terre plus importantes que les plantes vivaces.

De place en place, mélangez un espace pour une dalle plate qui vous aidera à vous tenir debout pendant les travaux de nettoyage sans piétiner les touffes ni faire de l’équilibre — ce qui est toujours inconfortable. une rocaille demande beaucoup de soins pour être bien entretenue et le travail à effectuer se fait à la main.

Si la rocaille se détache sur une pelouse, prenez surtout soin des raccords avec le gazon, de façon à ne pas avoir une découpe trop compliquée à faire autour des pierres lors des opérations de tonte. Veuillez également à ce qu’aucune roche n’en surplombe une autre mais, au contraire, reste en retrait pour que l’eau de pluie puisse pénétrer jusqu’aux racines. Si non, l’eau de pluie ou d’arrosage ruissellerait vers le bas, créant un excès d’humidité ou d’ensablement, ce qui ferait mourir, en les étouffant, les plantes des étages inférieurs, tout en privant de leur terre celles des niveaux plus élevés.

Cet article vous a plu ? Vous avez des suggestions à faire ? N’hésitez pas à laissez un commentaire et Partager notre page ! Merci .
Print Friendly

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>